Le monopole pétrolier du Venezuela s’assouplit grâce à un accord permettant à une entreprise privée d’importer du diesel

Le monopole pétrolier du Venezuela s’assouplit grâce à un accord permettant à une entreprise privée d’importer du diesel
Le monopole pétrolier du Venezuela s’assouplit grâce à un accord permettant à une entreprise privée d’importer du diesel
-

(Bloomberg) — Le Venezuela autorise une petite start-up à importer des carburants alors même que le pays a du mal à alimenter ses propres raffineries et que les sanctions américaines sont récemment réimposées à son industrie.

Le ministre du Pétrole du pays a accordé à Eway, fondée en 2022 pour répondre aux besoins de l’industrie de l’aviation privée, un permis en mars pour importer du diesel et de l’essence à faible et très faible teneur en soufre depuis son installation de stockage en Colombie, a déclaré le président exécutif d’Eway, Luis Leon, dans une interview avec Bloomberg. L’entreprise est en pourparlers avec les autorités pour fixer le prix de vente avant d’introduire le carburant dans le pays, a-t-il ajouté.

Cette décision témoigne de la volonté du Venezuela d’ouvrir son monopole sur les carburants, étant donné que sa compagnie pétrolière d’État, Petróleos de Venezuela SA, est confrontée à une lutte de plusieurs décennies pour l’approvisionnement en diesel en raison des incidents liés à un système de raffinage détérioré.

Eway affirme que sa stratégie consiste à se concentrer sur les produits PDVSA qui ne sont pas fournis aux clients et aux industries, comblant ainsi les lacunes du marché local. La portée initiale sera limitée à l’importation de diesel à faible teneur en soufre à des fins industrielles uniquement, a déclaré Leon.

L’entreprise importe de l’avgas, un carburant utilisé par les petits avions, notamment les ambulances aériennes et les avions de pulvérisation, grâce à un permis délivré en 2022, devenant ainsi la première entreprise privée à entrer sur le marché du carburant du Venezuela.

Lire la suite : Les majors pétrolières remplissent les pompes à essence du Venezuela, atténuant ainsi des années de pénurie

Après des décennies de mauvaise gestion dans ses entreprises publiques, finalement frappées par les sanctions américaines, le président Nicolas Maduro a accordé plus de place au secteur privé, annulant même dans certains cas les politiques d’expropriation de feu Hugo Chavez. Le gouvernement de Maduro a donné aux majors pétrolières un plus grand contrôle opérationnel dans leurs coentreprises locales avec PDVSA et a récemment autorisé une entreprise étrangère à aider à gérer l’industrie sidérurgique défaillante du Venezuela.

Les industries qui fonctionnent au diesel pour les transports et l’électricité se plaignent de pénuries qui mettent en péril leur productivité. Le Venezuela a également renoncé à une politique de subventions aux chauffeurs et aux transports publics qui dure depuis des décennies et a augmenté les prix du carburant en 2020. Au fil du temps, PDVSA a conclu des accords temporaires d’importation de carburant avec l’Iran et dernièrement, après l’assouplissement des sanctions américaines en octobre, avec l’Italie. Eni et l’espagnol Repsol.

Avec un investissement de plus de 4 millions de dollars, Eway vise à augmenter sa flotte de distribution de carburant et à continuer d’étendre la capacité de stockage dans les aéroports du Venezuela, a déclaré Leon. L’entreprise distribue actuellement du carburant dans six aéroports grâce à une alliance avec les régulateurs, mais prévoit d’atteindre neuf sites à court terme.

Les importations d’Eway ne représentent qu’une goutte d’eau dans l’océan des besoins en carburant du Venezuela, qui s’élèvent à 55 000 barils par jour de diesel et 105 000 barils par jour d’essence, selon un responsable de PDVSA. Le Venezuela possède les plus grandes réserves de pétrole au monde.

©2024 Bloomberg LP

-

PREV Le plan directeur en matière d’incendie recommande de déplacer la station 2 vers la rue Sidney
NEXT Recherche urgente lancée pour retrouver deux adolescents disparus de Glasgow vus pour la dernière fois vendredi