L’ancien gouverneur de Huila, Cielo González, condamné pour irrégularités dans le contrat d’alcool

L’ancien gouverneur de Huila, Cielo González, condamné pour irrégularités dans le contrat d’alcool
L’ancien gouverneur de Huila, Cielo González, condamné pour irrégularités dans le contrat d’alcool
-

L’ancien responsable a été reconnu responsable de trois crimes.

L’ancien gouverneur de Huila, Cielo González Villa a été condamné par la Chambre de première instance de la Cour suprême de justice ce lundi 17 juin, pour lequel doit payer 218 salaires mensuels minimum et une peine de six ans et sept mois dans un établissement pénitentiaire.

L’ancien fonctionnaire a été reconnu coupable d’irrégularités dans le contrat d’exploitation de la liqueur Doble Anís.ce qui aurait favorisé l’usine d’alcool d’Antioquia.

Il magistrat de la Cour suprême de justice, Jorge Caldasa assuré que “En tant qu’auteur responsable de trois délits d’intérêt indu dans l’exécution de contrats, en concurrence homogène et successive, en concurrence hétérogène, de deux délits de falsification idéologique dans un acte public, pour lesquels elle a été accusée par le procureur général Bureau de la Nation”.

Par ailleurs, il convient de noter que dans le jugement lu par le magistrat de la Haute Cour également La suspension conditionnelle de l’exécution de la peine et l’assignation à résidence ont été refusées.

« L’Institut National Pénitentiaire et Pénitentiaire (INPEC) va procéder à la révision du Cielo González Villa et la transférer immédiatement de sa résidence, où elle purge actuellement une peine d’assignation à résidence, à un établissement pénitentiaire en tenant compte du fait que les actes pour lesquels elle a été condamnée ont été commis en sa qualité de fonctionnaire », a indiqué le magistrat.

Les trois crimes pour lesquels l’ancien gouverneur de Huila, Cielo González Villa, a été condamné

L’ancien fonctionnaire a été reconnu responsable des crimes de intérêt indu dans la conclusion de contrats, mensonge idéologique dans un document public et détournement de fonds par appropriation. Cependant, sa défense a annoncé qu’il ferait appel de la décision.

Lire aussi : Une attaque contre le père de la vice-présidente Francia Márquez

#Colombia

-