Les images de la résidence fermée à Ibagué pour manque d’hygiène étaient connues : « Oups, comme c’est dégoûtant !

Les images de la résidence fermée à Ibagué pour manque d’hygiène étaient connues : « Oups, comme c’est dégoûtant !
Les images de la résidence fermée à Ibagué pour manque d’hygiène étaient connues : « Oups, comme c’est dégoûtant !
-

Des cafards, des souris et des restes d’excréments humains et d’urine ont été trouvés dans les matelas, ainsi qu’un grave manque de propreté générale – crédit Mairie d’Ibagué

Les autorités d’Ibagué ont intensifié les inspections dans les établissements commerciaux pour garantir la santé et la sécurité de ses résidents et visiteurs. Dans le cadre de ces actions, plusieurs lieux qui se trouvaient dans des conditions déplorables ont été fermés. Lors d’une opération récente, des cafards, des souris et des traces d’excréments humains et d’urine ont été trouvés sur les matelas, ainsi qu’un grave manque de nettoyage général, ce qui a conduit à la fermeture temporaire du lieu.

En réponse à ces constatations, la secrétaire municipale à la Santé de la Mairie d’Ibagué, Liliana Ospina, a déclaré : « La loi doit être respectée et nous continuerons à être fermes ; “Tout établissement ne respectant pas la documentation et les normes minimales d’hygiène et de santé fixées par la réglementation sera fermé pour une durée indéterminée.”

Vous pouvez désormais nous suivre sur notre Chaîne WhatsApp et en Facebook.

Les experts en santé publique ont souligné que ces résidences ne disposaient pas d’une routine de nettoyage adéquate – crédit Maire d’Ibagué

Les rapports officiels indiquaient que les matelas étaient en très mauvais état. Les experts en santé publique ont souligné que ces résidences ne disposaient pas d’une routine de nettoyage adéquate, ce qui a provoqué une détérioration inacceptable des conditions d’hygiène, avec des odeurs nauséabondes dans les couloirs et les chambres.

La présence d’excréments humains et de restes d’urine dans les chambres a conduit les autorités à ordonner la fermeture immédiate de ces établissements.empêchant ainsi les citoyens de payer pour rester dans des conditions aussi précaires et évitant d’éventuels problèmes de santé.

Au cours de l’opération d’inspection et de contrôle, la Police Métropolitaine d’Ibagué a confisqué deux couteaux que deux résidents portaient avec eux à la sortie d’un des établissements fermés. “Nous avons réussi à appliquer une mesure corrective à deux individus qui portaient des armes tranchantes”, a commenté Edwin Castro, capitaine de la police métropolitaine d’Ibagué.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes ont réagi aux images publiées par la Mairie d’Ibagué. Parmi eux figurent : « Wow, c’est dégoûtant et pourtant les gens entrent là-dedans. Gaz” “Cela ressemblait à l’espace de vie d’un habitant de la rue.” Ils ont également célébré les actions en disant “Très bien pour toutes ces inspections qui sont en cours”.

Les matelas étaient dans un très mauvais état – mérite de la Mairie d’Ibagué

Ces actions font partie d’une série d’inspections exhaustives dans différents établissements commerciaux de la ville. Récemment, plusieurs restaurants ont également été fermés en raison de la présence de cafards et de champignons mettant en danger la santé des clients.

Cette intensification des contrôles reflète la ferme décision des autorités de protéger la santé publique et de maintenir des normes d’hygiène élevées dans les établissements commerciaux d’Ibagué. Les inspections se poursuivront au cours des prochaines semaines pour s’assurer que tous les sites sont conformes à la réglementation en vigueur et assurent la sécurité des résidents et des visiteurs de la ville.

Le manque d’hygiène dans les établissements commerciaux tels que les hôtels et les restaurants peut déclencher une série de maladies. Lorsque des blattes, des souris, des excréments humains et de l’urine sont découverts, des conditions insalubres peuvent faciliter la propagation de diverses infections.

Les blattes sont connues pour être porteuses de bactéries telles que E. coli et Salmonella, qui peuvent provoquer de graves infections intestinales. Ils contribuent également à la propagation de maladies telles que la dysenterie, le choléra et la fièvre typhoïde. Ces ravageurs contaminent souvent les aliments et les surfaces avec leurs excréments et parties de leur corps.

De leur côté, les souris sont vectrices de diverses maladies, dont la leptospirose, l’hantavirus et la salmonellose. La leptospirose, par exemple, est causée par des bactéries présentes dans l’urine des rongeurs et peut infecter les humains par contact avec des surfaces ou de l’eau contaminées. Les symptômes comprennent de la fièvre, des maux de tête, des frissons, des vomissements et, dans les cas graves, peuvent entraîner une insuffisance rénale ou hépatique.

Le manque de nettoyage général dans les établissements peut favoriser la croissance de moisissures et de champignons – crédit Maire d’Ibagué

La présence d’excréments humains et d’urine dans les matelas et les chambres présente un risque encore plus grand, facilitant la transmission d’infections bactériennes et virales telles que le norovirus et l’hépatite A. Ces agents pathogènes se propagent facilement dans des conditions insalubres et peuvent provoquer de graves symptômes gastro-intestinaux, tels que des vomissements. et la diarrhée, ainsi que les infections du foie.

En outre, Le manque de nettoyage général dans les établissements peut favoriser la croissance de moisissures., ce qui peut déclencher des problèmes respiratoires et des allergies. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont particulièrement vulnérables aux infections plus graves causées par ces micro-organismes.

-