Le juge reporte sine die le procès des documents classifiés de Donald Trump

Le juge reporte sine die le procès des documents classifiés de Donald Trump
Le juge reporte sine die le procès des documents classifiés de Donald Trump
-

La juge Aileen Cannon a continué de retarder diverses échéances.

Le juge supervisant l’affaire des documents classifiés de l’ancien président Donald Trump a désormais reporté indéfiniment la date du procès en attendant la résolution des litiges préliminaires en cours, y compris les désaccords sur la manière dont les informations classifiées sont utilisées pendant le procès.

Cela survient alors que la juge Aileen Cannon a continué de retarder divers délais dans l’affaire, ce qui rend presque certain que l’affaire ne sera pas jugée avant le jour du scrutin.

“La Cour détermine également que la finalisation d’une date de procès à ce stade — avant la résolution de la myriade de questions interconnectées préalables au procès et de CIPA restant et à venir — serait imprudente et incompatible avec le devoir de la Cour d’examiner pleinement et équitablement les différentes en attendant les requêtes préalables au procès devant la Cour, les questions critiques de la CIPA et les préparatifs supplémentaires avant le procès et le procès nécessaires pour présenter cette affaire à un jury”, a écrit Cannon dans la nouvelle ordonnance.

“La Cour annule donc la date actuelle du procès du 20 mai 2024 (et l’appel du calendrier associé), qui sera réinitialisée par une ordonnance distincte après la résolution des questions portées devant la Cour, conformément au droit des accusés à une procédure régulière et à l’intérêt du public dans le une administration juste et efficace de la justice”, a écrit Cannon.

Cannon a fixé deux audiences au 22 mai sur deux requêtes en rejet.

L’avocat spécial Jack Smith a refusé de commenter ce retard.

Trump a plaidé non coupable en juin dernier d’un acte d’accusation de 37 chefs d’accusation liés à sa manipulation de documents classifiés. Les procureurs ont déclaré qu’il avait refusé à plusieurs reprises de restituer des centaines de documents contenant des informations classifiées allant des secrets nucléaires américains aux capacités de défense du pays, et qu’il avait pris des mesures pour contrecarrer les efforts du gouvernement pour récupérer ces documents.

Pierre Thomas d’ABC News a contribué à ce rapport.

-

PREV Intel facilite le partage de ressources entre PC
NEXT Le bilan des inondations de Sumatra s’élève à 62 morts, 25 toujours portés disparus – Archipel