La Police Fédérale Argentine a démantelé une organisation familiale criminelle liée à la drogue

-

La procédure a débuté par des tâches d’enquête ordonnées par le Tribunal fédéral de Goya n°1, dirigées par le Dr Cristina Elizabeth Pozzer Penzo, sur la fille d’un trafiquant de drogue connu, arrêtée dans le cadre d’une opération menée par l’agence intérimaire.

Parallèlement, une autre enquête connexe, plus ancienne, a été menée par la même autorité judiciaire. C’est pourquoi, après analyse des deux enquêtes, les autorités fédérales ont demandé l’unification de la procédure.

En conséquence, et avec l’ensemble des preuves recueillies, le tribunal d’intervention a ordonné 16 perquisitions, 15 dans la ville de Goya et le reste dans l’unité pénitentiaire n° 11 de la ville de Presidencia Roque Sáenz Peña.

A l’issue de ces procédures, l’arrestation de trois hommes et deux femmes appartenant au même clan familial a été réalisée, dont une femme assignée à résidence.

De même, 37 briques de marijuana compacte pesant 30 kilogrammes, un sac contenant 3 kilos de fleurs de cannabis sativa, plusieurs doses de cocaïne, deux fusils de calibre .16 et .28, un pistolet à air comprimé et un revolver de calibre 38 ont été saisis. carabine à air comprimé, 45 munitions de différents calibres, 808 760 $, 300 $ US, 2 000 garanties, 2 motos, 1 système de surveillance, 19 téléphones portables et 1 balance numérique.

Il convient de noter que lors de la perquisition effectuée dans l’unité pénitentiaire n°11, où se trouvait le chef de l’organisation narcocriminelle, celui-ci disposait d’une grande quantité de substances stupéfiantes divisées en emballages.

Les détenus, trois hommes et deux femmes, majeurs, ainsi que les objets saisis ont été mis à la disposition du magistrat intervenant pour infraction à la loi sur les stupéfiants.

-