Troisième décès dû à la grippe signalé à Ñuble : la victime aurait été renvoyée chez elle à deux reprises

Troisième décès dû à la grippe signalé à Ñuble : la victime aurait été renvoyée chez elle à deux reprises
Troisième décès dû à la grippe signalé à Ñuble : la victime aurait été renvoyée chez elle à deux reprises
-

Trois personnes sont mortes de la grippe de type A ont été signalés au cours des dernières 24 heures dans la région de Ñuble. Le dernier décès est une femme de 55 ansdécédé mardi à minuit des suites d’un choc septique à foyer pulmonaire, provoqué par le virus.

Ce dernier cas s’ajouterait au décès d’un fille de 6 ans à San Nicolas et celui d’un jeune homme de 20 ans qui a été admis à l’hôpital Herminda Martín de Chillán, tous deux pour la même pathologie.

Vérifiez également :

Comme l’a détaillé Radio Biobío, la famille de la femme de 55 ans a signalé une négligence médicale, puisque samedi 18 mai dernier, elle s’est rendue à la SAR Violeta Parra, d’où «“Elle a été renvoyée chez elle sans tests préalables et avec une prescription de paracétamol et d’ibuprofène.”

Plus tard dans la journée, la femme a commencé à ressentir de graves douleurs pulmonaires et a été transportée à l’hôpital de Chillán, où Elle a été renvoyée chez elle..

Ce n’est que lundi 20 que la femme a été admise aux urgences, où on lui a diagnostiqué la grippe et, malgré les efforts déployés pour la stabiliser, elle est décédée mardi.

Après que les cas graves dans la région aient été connus, le gouverneur de ÑubleÓscar Crisóstomo, a demandé de déclarer l’état d’urgence sanitaire dans la région et d’avancer les vacances d’hiver, entre autres mesures.

-

PREV De Loredo a annoncé que l’UCR approuverait le projet et insisterait sur la formulation venue des députés
NEXT 25 % des entreprises de biens de consommation expérimentent déjà l’intelligence artificielle