Les services du métro de Los Angeles reviennent à la normale après une journée d’arrêt de travail du chauffeur de bus – Daily News

Les services du métro de Los Angeles reviennent à la normale après une journée d’arrêt de travail du chauffeur de bus – Daily News
Les services du métro de Los Angeles reviennent à la normale après une journée d’arrêt de travail du chauffeur de bus – Daily News
-

Le service de bus et ferroviaire du métro de Los Angeles a repris ses activités normales le samedi 4 mai à la suite d’un apparent arrêt de travail de dizaines de chauffeurs de bus du métro en raison de problèmes de sécurité des conducteurs, ce qui a entraîné des retards tout au long de la journée de vendredi.

L’action de vendredi était « une maladie non autorisée » qui a touché 40 des 120 lignes de bus au total, a déclaré samedi Jose Ubaldo, porte-parole de Metro.

Environ 525 opérateurs se sont déclarés malades vendredi, soit 300 de plus qu’un vendredi typique, a-t-il déclaré.

Les retards sur les lignes de bus se sont produits principalement dans le centre-ville de Los Angeles, dans le sud de Los Angeles, dans le sud et l’ouest du comté de Los Angeles, à Hollywood, à Long Beach et à South Bay. Il y a eu en moyenne des retards de 10 à 15 minutes sur les lignes avec des annulations importantes, a déclaré Ubaldo.

Les informations sur les retards sont venues des alertes aux usagers du métro de Los Angeles sur les réseaux sociaux et sur leur site Web vendredi, ainsi que d’une déclaration de l’agence de transport en commun, dont une demandant aux conducteurs de rester au travail et de ne pas se faire porter malade, pour le bien du transport en commun. cavaliers dépendants.

Les chauffeurs sont bouleversés par les récentes attaques contre des opérateurs de bus, notamment un chauffeur poignardé à la poitrine à Willowbrook. Les conducteurs ont reçu des crachats, des coups de pied et des coups de poing.

La nouvelle de l’arrêt de travail s’est répandue jeudi soir dans le but d’attirer l’attention sur les demandes des conducteurs concernant des conditions de travail plus sûres.

Les représentants du Syndicat fusionné du transport en commun et du syndicat de la tôlerie, de l’air, du rail et des transports (SMART-TD) n’ont répondu ni aux appels téléphoniques ni aux courriels vendredi ou samedi.

Metro a fait appel à des opérateurs bénévoles, des instructeurs et des stagiaires pour gérer les lignes et maintenir le service vendredi.

Vendredi, l’agence a alerté les passagers des retards et du manque de personnel à intervalles réguliers. Le nombre de lignes concernées est passé à 45 à 17h20 avec des retards jusqu’à 20h. La dernière mise à jour a été publiée à 21h20.

“Metro reste reconnaissant envers nos opérateurs qui restent l’épine dorsale de notre agence”, a déclaré Ubaldo samedi.

-

PREV Ces Texans n’acceptent pas de rachat malgré les inondations répétées
NEXT Après des négociations avec la Chine, le Bénin assouplit l’interdiction d’exportation de pétrole contre le Niger