Pluies intenses dues au transit des ondes tropicales

Pluies intenses dues au transit des ondes tropicales
Pluies intenses dues au transit des ondes tropicales
-

L’Institut Ideam d’hydrologie, de météorologie et d’études environnementales a annoncé que les pluies intenses survenues vendredi soir et hier samedi étaient dues au transit des ondes tropicales 6 et 7, c’est-à-dire des précipitations plus importantes accompagnées d’activité électrique, accompagneront l’après-midi et la soirée. Cette fin de semaine.

Selon l’entité, ce phénomène affectera principalement la région des Caraïbes et la région nord des Andes, avec en vedette des départements tels que La Guajira, Magdalena, Atlántico, Bolívar et Córdoba, en plus des îles de San Andrés, Providencia et Santa Catalina. .

En outre, l’autorité climatique a indiqué que « la saison des cyclones de cette année sera beaucoup plus intense que d’habitude, avec une probabilité de 85 pour cent de forte activité », ce qui est soutenu par le Bureau national de l’administration océanique et la Noaa US Atmospheric, qui prévoit également une saison plus active que la normale.

Il convient de noter que Magdalena, y compris Santa Marta, fait partie des 24 départements où l’autorité climatique prévoit des nébulosités abondantes et des pluies accompagnées de décharges électriques, dans les zones rurales et urbaines, ainsi que dans les zones maritimes et océaniques.

LES PLUIES CONTINUENT

Aujourd’hui dimanche, des pluies accompagnées de décharges électriques persisteront dans de vastes zones des régions de l’Orénoque et de l’Amazonie, ainsi que dans des secteurs spécifiques de la région des Caraïbes et des Andes. Les précipitations les plus fortes sont attendues dans les secteurs des départements de : La Guajira, Magdalena, Atlántico, César, Bolívar, Cauca, Nariño, Antioquia, Santander, Norte de Santander, Cundinamarca, Boyacá, Caldas, Risaralda, Quindío, Tolima, Huila, Arauca. , Casanare, Vichada, Meta, Caquetá, Guainía, Guaviare, Putumayo, Vaupés et Amazonas. Pour les îles de San Andrés, Providencia et Santa Catalina, on estime une nébulosité variée avec des pluies d’intensité variable.

SURVEILLANCE DES RIVIÈRES

Dans le cadre du plan d’action, la Défense Civile a annoncé l’exécution d’activités de contrôle et surveillance au niveau des rivières dans les districts de Santa Marta et Magdalena, comme mesure préventive contre les pluies provoquées par le passage des vagues tropicales 6 et 7.

Dans un premier rapport réalisé ce samedi matin, cette organisation humanitaire a signalé que les niveaux des principales rivières qui descendent de la Sierra Nevada de Santa Marta, comme le Río Frío, Sevilla, Guachaca, Buritaca, Don Diego, Fundación et Aracataca, se maintenaient. leurs niveaux dans la normale, sans représenter aucun type de risque imminent de débordement.

« En raison de l’onde tropicale, une augmentation du débit peut être générée dans les rivières qui prennent leur source dans la Sierra Nevada de Santa Marta, avec la probabilité d’inondations soudaines, de débordements de certaines rivières et d’éventuelles inondations. En ce sens, la communauté doit rester vigilante face à ces conditions météorologiques défavorables », a déclaré le Colonel Omaña.

PLAN D’ACTION DE L’OGRICC

Avec un total de 5 équipements de la banque de machines jaunes, le Bureau de Gestion des Risques et Changement Climatique entend faire face aux éventuels glissements de terrain de collines et de sédiments sur les routes, suite au passage de la vague tropicale.

Ce qui précède se déroulera dans les collines vulnérables telles que El Boquerón, Ziruma, La Estrella, Minca et Taganga, qui sont des sites sujets à ce type d’éventualité qui affecte les quartiers du nord-est de Santa Marta.

Le Dr Alex Veklásquez, directeur de ladite agence du District, a déclaré que les machines jaunes seront essentielles pour améliorer l’état des routes dans les quartiers Ondas del Caribe, El Pantano, Once de Noviembre et Timayui, facilitant l’élimination efficace des sédiments, qui contribuera Non seulement à garder les rues propres et praticables à pied, mais cela favorisera également un environnement plus sûr et plus accessible pour les résidents de ces communautés.

ALERTES DE DIAPOSITIVE

Ideam conseille d’effectuer les visites de préférence de jour dans les zones menacées par des glissements de terrain ou des glissements de terrain, et suggère également que les agences humanitaires effectuent une surveillance permanente les jours de grande pluie, afin que la communauté puisse se réfugier dans des zones sûres. En revanche, si le glissement de terrain se produit sur une route, il a indiqué qu’il est nécessaire d’informer les autorités et les conducteurs pour les mettre en alerte et ainsi éviter la circulation dans les zones de forte pente.

RECOMMANDATIONS

Le Bureau de district de gestion des risques et d’adaptation au changement climatique recommande à la communauté de prendre les précautions suivantes.

  1. Évitez de sortir en cas de forte pluie : Sauf nécessité absolue, restez à l’intérieur.
  2. Vérifiez l’état de vos toitures : Assurez-vous qu’il n’y a pas de tuiles desserrées ou endommagées.
  3. Renforcer les structures : Surtout celles qui sont plus anciennes ou constituées de matériaux moins résistants
  4. Signaler les arbres à risque : Si vous remarquez des arbres qui semblent instables, veuillez en informer les autorités locales afin qu’elles puissent prendre des mesures préventives.
  5. Utiliser des matériaux de qualité : Dans toute réparation ou nouvelle construction, privilégiez les matériaux résistants et durables.
  6. Demandez l’aide d’un professionnel : Si vous avez des questions ou avez besoin de réparations majeures, contactez des professionnels qualifiés.
  7. Soyez attentif aux alertes météo : Suivez les recommandations des autorités et les bulletins météo.
  8. Préparez-vous aux urgences : ayez un plan d’urgence familial et assurez-vous que tout le monde sait quoi faire en cas d’effondrement ou de chute d’un arbre.

identifiant: 0

-