Une multinationale commémore la Journée mondiale de la tortue marine

-
Les tortues marines doivent être protégées

À partir de 2022 et dans le cadre de la stratégie de durabilité, l’entreprise colombienne Hocol, filiale d’Ecopetrol participe à l’identification des enjeux environnementaux du territoire pour mener des actions concrètes favorisant la protection de l’environnement et la conservation de la biodiversité.

Contribuer au rétablissement et à la conservation des espèces parapluies, telles que tortue marinefait partie de notre engagement à créer de la valeur environnementale dans la région des Caraïbes, à travers des journées d’introduction et de libération de juvéniles de tortues marines dans le milieu naturel, a indiqué l’entreprise dans un communiqué.

Ces bonnes pratiques de respect et de protection de la biodiversité, l’Entreprise rend visible son engagement à produire de l’énergie avec une démarche basée sur la durabilité.

Aspect de la libération en mer de plusieurs tortues marines, par des responsables de la société colombienne Hocol.

En revanche, force est de constater que les populations de tortues marines diminuent. Chaque année, des milliers d’entre eux sont accidentellement capturés par les engins de pêche. De plus, les plages dont ils dépendent pour nidifier disparaissent. Dans le département de La Guajira, ils les capturent et commercialisent leur viande.

Sur les sept espèces de tortues marines, presque toutes sont classées comme menacées, et cela est principalement dû aux activités humaines. Face à la mer des Caraïbes, ils sont capturés et emmenés vers les centres urbains de Dibulla, Uribia, Manaure, Maicao et Riohachaces deux territoires étant les plus gros consommateurs de tortue.

af819b3a80.jpgUne-multinationale-commemore-la-Journee-

#Colombia

-