Un “garçon” jouait au billard : ils capturent un patrouilleur de Tolima qui aurait été kidnappé

Un “garçon” jouait au billard : ils capturent un patrouilleur de Tolima qui aurait été kidnappé
Un “garçon” jouait au billard : ils capturent un patrouilleur de Tolima qui aurait été kidnappé
-

La famille de l’homme en uniforme, originaire de la commune de Falan-Tolima, craignait le pire. Heureusement, l’affaire a connu une issue bien différente.

La voiture de patrouille de la Police Nationale Luis Alberto Morales Almonacideporté disparu, a été capturé dans un établissement commercial à Bogotá, accusé de manquement au devoir.

Morales a dû se présenter au commissariat de police de la municipalité de Saravena le 26 mai 2024, après avoir complété son congé. Cependant, comme on ne savait pas où il se trouvait, on a d’abord spéculé sur un éventuel enlèvement par un groupe insurgé armé.

La situation a suscité une grande inquiétude parmi ses proches, qui a publiquement demandé que, s’il était au pouvoir d’un groupe insurgé, sa vie soit respectée et qu’il soit libéré. Sa mère, Patricia Yasmin Almonacid Bonilla, a exprimé son angoisse sur les réseaux sociaux, demandant toute information sur le sort de son fils.

Peut lire: “Jeffry” a trouvé 23 kilos de marijuana au terminal de transport d’Ibagué

“Plusieurs messages de sa famille et de ses amis demandent que l’institution policière ouvre une enquête qui mène à sa localisation, mais jusqu’à présent cela n’a pas été possible”, a écrit Patricia Yasmin sur son compte Facebook, accompagnée des numéros de contact pour toute information pertinente.

L’opération de capture a été réalisée lorsque L’accusé a été retrouvé dans un établissement public de la capitale du pays, en train de discuter et de jouer au billard. Lors de l’intervention, le patrouilleur a reconnu qu’il devait se présenter au commissariat, confirmant ainsi son abandon de service.

En outre: Accident spectaculaire d’un camion dans la variante Ibagué

Selon le Code Pénal Militaire en son article 107, l’abandon de service est classé comme suit : « L’officier ou sous-officier de la Force Publique, ou l’état-major des agents ou de l’échelon cadre de la Police Nationale qui abandonne ses fonctions. du poste pendant plus de cinq (5) jours consécutifs, ou ne se présente pas au supérieur respectif dans le même délai à compter de la date indiquée par les règlements ou les ordres supérieurs, pour l’accomplissement des actes de service, ou ne se présente pas dans cinq (5) jours suivant la date d’expiration d’une licence, d’un permis, d’un congé ou de son annulation légalement communiquée, encourra une peine d’emprisonnement d’un (1) à trois (3) ans.

La Police Nationale a publié un communiqué assurant qu’une enquête approfondie sera menée pour déterminer les circonstances exactes de son absence et les mesures disciplinaires correspondantes. Pendant ce temps, Morales reste en détention en attendant son procès.


#Colombia

-