Bryson DeChambeau entre dans la dernière journée en tant que leader de l’US Open

Bryson DeChambeau entre dans la dernière journée en tant que leader de l’US Open
Bryson DeChambeau entre dans la dernière journée en tant que leader de l’US Open
-

15 juin 2024, 22 h 44 HE

Ce samedi, l’Américain Bryson DeChambeau est devenu le leader de l’Open des États-Unis, troisième majeur de la saison de golf et qui conclura ce dimanche sa 124e édition.

Vainqueur de l’US Open en 2020 et désormais membre du controversé Saudi LIV Golf, DeChambeau a excellé lors de la troisième journée avec 67 coups (-3 avec six birdies, un bogey et un double bogey) pour un cumulé -7 qu’il laisse seul et en tête du tournoi avec un seul tour restant.

L’Américain dispose de trois tirs d’avance sur un groupe de poursuivants avec -4 au total : le Nord-Irlandais Rory McIlroy (-1 au 3e tour), le Français Matthieu Pavon (-1) et l’Américain Patrick Cantlay (à égalité).

Le Suédois Ludvig Åberg, qui avait débarqué en première position ce week-end, s’est retrouvé coincé avec un +3 ce samedi qui lui laisse -2 au total avant la dernière journée.

Un -2 après trois tours est également présenté par le Japonais Hideki Matsuyama, qui a réalisé le par ce samedi.

Celui qui relève la tête est l’Américain Scottie Scheffler, numéro un au classement mondial et double vainqueur du Masters d’Augusta (2022 et 2024) qui partait favori de ce « grand » mais qui réalise une prestation bien terne.

Après avoir réussi le week-end après mille et un problèmes, Scheffler a poursuivi sa décevante participation au Pinehurst Resort & Country Club (Caroline du Nord, USA) avec un +1 ce samedi (deux birdies et trois bogeys) pour un +6 au total qui le place en position 42, loin d’être la meilleure.

Les experts ont désigné trois favoris avant de commencer le tournoi : Scheffler ; un McIlroy qui a répondu aux attentes et qui reste avec des options pour la victoire finale ; et l’Américain Xander Schauffele, qui sans atteindre l’effondrement de Scheffler trouve également pratiquement impossible de conquérir ce « majeur » (+2 ce samedi, +1 au total).

Quant à la représentation espagnole, Sergio García et David Puig, tous deux inscrits à LIV Golf, se sont chargés de combler le vide dans cette « grande » gauche à cause de la démission de leur compatriote Jon Rahm, qui n’a pas pu concourir dans cette Open des USA en raison d’une blessure qui l’avait déjà poussé à quitter le LIV Houston la semaine dernière.

Ainsi, García présente un +1 accumulé après un +1 ce samedi qui le place à égalité avec trois autres golfeurs en 12ème position du classement, bien qu’avec aucune option de titre sauf un miracle de dernière minute (DeChambeau prend un total de huit coups sur lui).

De son côté, Puig, qui a certifié vendredi avec un grand retour sa qualification pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 pour représenter l’Espagne aux côtés de Rahm, a continué avec de très bons sentiments et un -1 ce samedi qui lui laisse +3 au total (20e lieu).

Les deux golfeurs latins qui continuent à l’US Open ont eu moins de chance dans ce troisième tour : l’Argentin Emiliano Grillo (+3 samedi pour +5 au total) et le Colombien Nico Echavarría (+8 au troisième tour pour +9 cumulé) . EFE

-

NEXT La Haas è una squadra in ascesa