Dernières nouvelles politiques : casse-tête pour Sunak alors que les députés conservateurs menacent de se rebeller contre la réforme du bail | Actualités politiques

Dernières nouvelles politiques : casse-tête pour Sunak alors que les députés conservateurs menacent de se rebeller contre la réforme du bail | Actualités politiques
Dernières nouvelles politiques : casse-tête pour Sunak alors que les députés conservateurs menacent de se rebeller contre la réforme du bail | Actualités politiques
-

Par Jenness Mitchell, journaliste écossaise

Une motion de censure à l’égard du gouvernement écossais doit être débattue mercredi.

Les travaillistes écossais poursuivent leur motion malgré l’annonce par Humza Yousaf plus tôt cette semaine de son intention de se retirer de son poste de leader du SNP et de premier ministre.

Si la motion est adoptée, tous les ministres du gouvernement minoritaire du SNP seront contraints de démissionner.

Le parlement écossais aura alors 28 jours pour nommer un nouveau premier ministre, faute de quoi des élections anticipées seront déclenchées.

Malgré le soutien des conservateurs écossais et des libéraux-démocrates, le projet ne devrait pas être adopté car il n’a pas le soutien des Verts écossais.

Le débat et le vote surviennent après la rupture de l’accord de Bute House.

Quelques heures après la fin de l’accord de partage du pouvoir avec les Verts écossais la semaine dernière, le chef des conservateurs écossais Douglas Ross a annoncé qu’il présenterait une motion de censure à l’encontre du Premier ministre.

En colère contre la façon dont le parti a été écarté du gouvernement, les Verts écossais ont annoncé que leurs députés soutiendraient la motion.

Les travaillistes écossais ont alors annoncé qu’ils prévoyaient une motion de censure à l’égard du gouvernement écossais.

Lire la suite ici :

-

PREV Bitcoin publie le pire mois depuis l’effondrement de FTX au milieu de l’euphorie des ETF
NEXT Un groupe de producteurs de cannabis prévient que l’industrie pourrait s’effondrer d’ici un an si les agriculteurs n’obtiennent pas d’aide financière | Nouvelles