Palestine. Al-Qassam annonce la mort de 5 soldats israéliens dans l’explosion d’un tunnel à l’ouest de Rafah : Infiltration derrière la frontière

-

Résumé du Moyen-Orient, 7 juin 2024.

Les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, ont annoncé jeudi 6 juin avoir « tué 5 soldats israéliens » après avoir fait exploser un tunnel à l’ouest de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

Al-Qassam a déclaré, dans un communiqué via Telegram, que ses membres « ont fait exploser la porte d’un tunnel qui était auparavant un piège contre une force d’infanterie israélienne composée de 5 soldats » près de Tal Zu’rob, à l’ouest de la ville de Rafah. .

Al-Qassam a également attaqué deux chars Merkava et deux bulldozers D9 avec des obus Al-Yassin 105 à l’est de la ville centrale de Deir al-Balah. Les combattants d’Al-Qassam ont également bombardé les forces d’invasion à l’est du camp de Bureij (centre).

Infiltration d’Al-Qassam derrière les frontières

Au même moment, l’armée d’occupation israélienne a annoncé, jeudi 6 juin, la mort d’un soldat lors d’une bataille dans le sud de la bande de Gaza.

L’armée d’occupation a déclaré, dans un bref communiqué, que « le premier sergent Zaid Mazarib (34 ans) a été tué dans le sud de la bande de Gaza ».

Les Brigades Al Qassam ont indiqué dans un communiqué que leurs membres ont mené “une opération commando au cours de laquelle ils ont pu infiltrer la barrière (de séparation) temporaire et attaquer le quartier général de la division ennemie opérant dans la ville de Rafah”.

De leur côté, les médias israéliens rapportent que malgré les efforts de l’armée israélienne, un groupe armé a réussi à contourner les défenses et à pénétrer dans les zones stratégiques d’« Israël », huit mois après le début de la guerre.

Par ailleurs, l’armée israélienne a déclaré que trois combattants palestiniens étaient impliqués dans cette opération, précisant qu’une enquête était en cours pour élucider les circonstances de cette attaque sans précédent.

Cette opération diffère des autres car les commandos du Hamas ont réussi à contourner toutes les forces israéliennes présentes dans la zone grâce à leur surveillance et leur puissance militaire. Ils ont pu avancer jusqu’à la barrière de sécurité entre la bande de Gaza et la frontière de Rafah sans être détectés.

En outre, l’armée d’occupation a reconnu que 24 soldats avaient été blessés au cours des dernières 24 heures, dont 16 lors de combats dans la bande de Gaza.

Bien que l’occupation impose une censure sur les pertes dans ses rangs, les communiqués de presse et les vidéos diffusés par la résistance à Gaza confirment que ses morts et ses blessés sont bien plus nombreux qu’annoncé.

L’armée d’occupation a publié une vidéo montrant l’infiltration de membres d’Al-Qassam.

Selon les données publiées par l’armée d’occupation israélienne, le nombre de soldats et d’officiers tués depuis le début de la guerre contre Gaza s’élève à 646 soldats, dont 294 sont morts au combat au sol depuis le 27 octobre.

Source : Al Manar

-

PREV Un chanteur régional mexicain décède dans un terrible accident de voiture
NEXT prévisions météo pour demain, mardi 18 juin