Les retraités provinciaux à titre gracieux demandent un ajustement plus généreux

Les retraités provinciaux à titre gracieux demandent un ajustement plus généreux
Les retraités provinciaux à titre gracieux demandent un ajustement plus généreux
-

Regroupés dans le Cercle des Retraités Provinciaux Graciables, leurs membres étaient à EL CHUBUT pour faire connaître leur situation précaire qui les a amenés à s’organiser pour demander une plus grande considération car les sommes qu’ils collectent de la province ne sont pas suffisantes et ne couvriront pas la majeure partie besoins minimes.

Retraités provinciaux à titre gracieux à EL CHUBUT.

Dans ce sens, Patricia Ruiz, porte-parole de ce groupe, a déclaré au nom des autres retraités que « avec le fossé économique que nous connaissons, les 60 mille pesos par mois que nous recevons de l’État provincial ne suffisent pas ». pour couvrir les médicaments lorsque “l’hôpital public n’a pas les remèdes, encore moins de quoi payer l’électricité, le gaz ou le bus lorsqu’il faut se rendre au centre-ville”.
Il a souligné que parmi les retraités à titre gracieux de la province, il y a des personnes handicapées, des personnes âgées, des personnes qui n’ont pas pu prendre leur retraite et qui ne bénéficient pas de prestations sociales. Pour cette raison, « nous venons demander que le montant que nous recevons soit reconsidéré. Même s’il est vrai qu’il s’agit d’une contribution versée par la province, il faut savoir qu’elle n’est pas suffisante pour couvrir nos besoins. “Nous demandons au gouverneur Ignacio Torres de comprendre notre situation et d’envisager une augmentation plus généreuse”, a déclaré le porte-parole. D’autre part, ils ont déclaré que dans les prochains jours, ils présenteraient une demande d’audience au gouverneur pour lui faire prendre personnellement conscience de leur réalité.

#Argentina

-